BFR et CASH MANAGEMENT

L’entreprise, au travers de son BFR, possède des leviers puissants de génération de trésorerie. L’optimisation des cycles clients, des stocks, et des achats fournisseurs permet de libérer du cash  à moindre coût.

À toute période de la vie d’une entreprise, création et développement, et encore plus en temps de crise économique, facturer ne suffit plus, il est primordial et indispensable pour l’équilibre financier que le Chiffre d’affaires se transforme en Cash.

Couverture livre "Optimiser sa trésorerie par le crédit client" - Jean-Christophe PIC - Jean-Michel ERAULT - Vuibert Editeur

Le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement, et la trésorerie sont trois paramètres interdépendants qui doivent être suivis de près pour une gestion financière rigoureuse.

BFR  = stock + créances clients –   dettes fournisseurs

Fond de roulement :  fonds propres + endettement à  longs et moyen terme 

Trésorerie nette = FR – BFR

Le fonds de roulement est un indicateur de financement long terme, qui permet de connaître, d’expliquer, comment les actifs de l’entreprise ( Bâtiment matériel, brevets etc.) ont été financés.

Si le fonds de roulement est positif cela signifie que les capitaux de l’entreprise sont suffisants et peuvent également permettre de financer tout ou partie de l’exploitation courante.

Si le fonds de roulement est négatif,  les capitaux de l’entreprise sont insuffisants pour financer les actifs nécessaires à l’activité. Ce sont donc des financements court terme normalement utilisé pour l’exploitation courante qui seront utilisés pour financer les immobilisations

Si le fonds de roulement (FR) est supérieur aux besoins en fonds de roulement (  BFR) , la trésorerie de l’entreprise est positive, ce qui ne dispense pas d’un suivi régulier pour détecter des variations anormales ou une dégradation régulière.

Si la trésorerie est négative, c’est-à-dire que le fonds de roulement ne couvre pas les besoins de l’exploitation quotidienne de l’entreprise, alors ce besoin de trésorerie doit être financé par des dettes bancaires. Par exemple, un découvert bancaire autorisé, un contrat de factoring, etc.

Promouvoir une culture « cash » dans une entreprise est indispensable à une performance saine et pérenne.

Ainsi tous les départements d’une entreprise doivent se sentir concernés par cette sensibilité au cash , par exemple :

–        Service achats fournisseurs : délais de paiements obtenus, la fréquence des commandes et des livraisons, le niveau de stocks, les conditions de remises, les coûts de transport, ainsi que le niveau optimal des stocks

–        Service facturation/administration des ventes : émission rapide des factures, s’assurer de la qualité des factures pour éviter réclamation et litiges

–        Service commercial : être sensibilisé au délai de paiement accordé, utiliser sa relation avec le client en cas de difficulté de paiement

Les indicateurs dédiés pour suivre les impacts des cycles du BFR

sur la trésorerie :

–        DWO Days Working Capital – BFR- besoin en fonds de roulement

–        DIO Days Inventory – niveau des stocks

–        DPO Days Purchase – niveau des dettes fournisseurs

–        DSO – Days Sales Outstanding – niveau des créances clients

La prise en compte des flux de trésorerie dans les objectifs des directions opérationnelles (vente, achat, etc.) ne doit pas se borner à une simple information, mais être parfaitement intégré aux objectifs des managers.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans coaching, Finances

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s