Archives de Tag: affacturage

10 Règles Essentielles de l’Affacturage

L’affacturage consiste en un transfert de créances commerciales à une société d’affacturage (le factor) qui finance immédiatement les factures. Souvent associé à des prestations de services complémentaires, comme la gestion des procédures judiciaires, l’assurance crédit, le renseignement commercial etc…….il permet un financement du poste client et sécurise la trésorerie.

  1. L’affacturage est un outil de gestion à part entière stratégique pour la gestion du BFR
  2. L’affacturage n’est pas une  solution d’externalisation du risque, la qualité du portefeuille  clients et de l’organisation comptable & commerciale est primordiale
  3. Utiliser l’affacturage sur le principe d’un découvert bancaire autorisé
  4. Un processus de facturation rigoureux (pour éviter les litiges) est indispensable
  5. Bien définir les écritures comptables avec le factor
  6. Expliquer en interne, y compris aux commerciaux, les impacts en termes de trésorerie et de suivi des clients
  7. Ne pas se laisser « griser » par des disponibilités, une trésorerie, relativement facile à obtenir
  8. Ne pas négliger la charge  administrative liée à la gestion du contrat d’affacturage
  9. Utiliser l’affacturage et les services liés (recouvrement, assurances) selon vos besoins pour maîtriser  vos frais financiers
  10. Utiliser les services d’un courtier pour trouver le contrat adapté à vos besoins

Informations complémentaires : articles, sources d’informations

Consultez d’autres articles sur Manager GO

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans coaching, Finances

MyCercle, un outil simple d’échange d’informations financières pour les PME et leurs partenaires

MyCercle est une solution d’échanges de données financières sécurisées et organisées entre les entreprises et leurs partenaires (banques, fournisseurs, assurances, clients, etc…)

Cette solution SaaS en ligne simplifie la vie des dirigeants d’entreprise, crée de la confiance et de l’efficacité collective en permettant d’échanger en toute sécurité des présentations d’entreprise actualisées, personnalisées et confidentielles, ainsi que tous les documents administratifs officiels.

images

Au-delà de la présentation contrôlée de votre entreprise auprès de vos partenaires (banque, assurance, factor,  fournisseurs, clients,organisme d’État, etc.), MyCercle  vous permet de connaître à tout instant la notation financière de votre entreprise, c’est également un lieu d’échanges de données financières sécurisées et organisées avec :

  • vos fournisseurs, acheteurs
  • vos clients, entre crédit manager,
  • vos banques
  • vos assureurs, crédit ou autre
  • votre expert-comptable,
  • les organismes de financement (Oseo, BPI etc..)
  • vos conseils, consultants

Chaque interlocuteur dispose instantanément des informations utiles le concernant.

 Exemples d’utilisation pratique :

1 – Vous venez de rencontrez un nouveau partenaire, au lieu de lui transmettre des documents papiers encombrants, invitez le à rejoindre votre communauté MyCercle.

2 – Au lieu de remplir cinq dossiers de financement pour cinq banques un seul  sera nécessaire

Pour plus d’informations allez sur le site de MyCercle

Un livre de Jérôme Cazes, « la révolution des cercles » :

Unknown-1

2 Commentaires

Classé dans coaching, Finances

BFR, comment optimiser sa trésorerie ?

L’optimisation des flux de trésorerie, au travers des créances clients, des stocks et des dettes fournisseurs n’est pas la résultante d’actions ponctuelles mais d’un travail permanent et d’une volonté des dirigeants d’entreprises.

Quelques articles et liens utiles :

Poster un commentaire

Classé dans coaching

Affacturage : les outils, articles, sources d’informations

L’affacturage consiste en un transfert de créances commerciales à un factor – société d’affacturage qui se charge de financer immédiatement la créance et en effectue souvent le recouvrement auprès du débiteur.

Souvent associé à des prestations de services complémentaires, comme la gestion des procédures judicaires, l’assurance crédit, renseignement commercial etc…….il permet un financement du poste client et vous permet de sécuriser votre trésorerie.

Les conseils pratiques :

  • Utiliser les 3 services proposés par l’affacturage (gestion, couverture risque, financement) en fonction des besoins de l’entreprise
  • Choisir l’affacturage comme outil de gestion à part entière, au lieu de se le voir imposer (par exemple en cas de croissance importante du CA ou à l’export)
  • Bien définir les écritures comptables dans la relation avec l’affactureur
  • Une facturation saine (éviter les retards, erreurs…)
  • Informer et former les équipes internes (dont les commerciaux) aux impacts du contrat d’affacturage

GE capital et Eurofactor proposent tout type de contrat, n’hésitez pas également à consulter votre banque qui a certainement une filiale dédiée.

Autre solution, utiliser les services d’un courtier, qui sélectionera le contrat le mieux adapté à votre situation , par exemple AU Group

Une vidéo explicative sur le coût de l’affacturage par E-Affacturage sur Dailymotion : cliquez ici

4 Commentaires

Classé dans coaching, Finances

L’Affacturage : une solution pour le financement du BFR

L’affacturage consiste en un transfert de créances commerciales à une société d’affacturage (le factor) qui finance immédiatement les factures.

Souvent associé à des prestations de services complémentaires, comme la gestion des procédures judicaires, l’assurance crédit, le renseignement commercial etc…….il permet un financement du poste client et sécurise la trésorerie.

Article paru dans Le Nouvel Economiste du 10 novembre à consulter en cliquant sur :  « Factoring un classique désormais du financement court terme« , par Aymeric Marolleau

 

La qualité des créances générées par son activité et la nature de son portefeuille client (risque et délais de paiement) ainsi que la qualité de son processus de facturation (le moins d’avoirs possibles) sont des éléments déterminants pour l’efficacité de l’affacturage dans le financement du BFR.

Le contrat d’affacturage peut s’adapter à la situation de l’entreprise et aux conditions de son marché, plusieurs types de contrats ont été mis en place :

  • L’affacturage Classique : Votre client doit effectuer le paiement directement au Factor
  • L’affacturage dit « Confidentiel » : Votre client continue de vous payez directement
  • L’affacturage Délégué, ou Allégé : Votre client doit payer directement le Factor, mais une partie de la gestion des comptes (lettrage) reste de votre ressort –
  • Le rechargement ou financement de balance client : pas de financement facture par facture, mais sur un solde d’encours client.
  • Le Reverse Factoring : un acheteur met en place un service d’affacturage pour ses fournisseurs, libre à eux d’y adhérer ou non. (ex : grande distribution)
  • L’affacturage sur les créances à l’export

Le recours à l’affacturage pour financer son BFR doit être suivi et encadré, il ne dispense pas l’entreprise de contrôler son risque client.

2 Commentaires

Classé dans coaching, Finances

Entrepreneurs, comment utiliser l’affacturage ?

Aujourd’hui, l’affacturage correspond à toute une palette d’activités qui peut couvrir l’ensemble de la gestion du crédit client, c’est à dire :

– le financement des créances clients

– le recouvrement des créances

– une garantie contre les risques d’impayés (assurance crédit)

– une information sur la solvabilité des clients

– la gestion des encaissements, mise à jour des encours de vos clients

Quels sont les erreurs d’appréciation les plus courantes :

  • Avec l’affacturage, penser que l’on peut se désinterresser des paiements clients, de leur solvabilité
  • La Solution unique qui  remplace le découvert bancaire et l’escompte
  • Vous êtes intégralement garantis en cas d’impayés

Quelques conseils pratiques :

  1. Utiliser les 3 services proposés par l’affacturage (gestion, couverture risque, financement) en fonction des besoins de l’entreprise
  2. Définir au préalable les écritures comptables avec l’affactureur
  3. Une facturation saine (rapide, sans erreur de prix)
  4. Ne pas systématiser le recours immédiat au factor (cela coute cher !)
  5. Utiliser le factor comme une réserve de trésorerie sur laquelle on s’appuie uniquement lorsque cela est  nécessaire

Jean-Michel ERAULT, Jean-Christophe PIC auteurs du livre « Optimiser sa trésorerie par le crédit client » aux Editions Vuibert.

2 Commentaires

Classé dans coaching, Finances