Archives de Tag: bfr

10 Règles Essentielles de l’Affacturage

L’affacturage consiste en un transfert de créances commerciales à une société d’affacturage (le factor) qui finance immédiatement les factures. Souvent associé à des prestations de services complémentaires, comme la gestion des procédures judiciaires, l’assurance crédit, le renseignement commercial etc…….il permet un financement du poste client et sécurise la trésorerie.

  1. L’affacturage est un outil de gestion à part entière stratégique pour la gestion du BFR
  2. L’affacturage n’est pas une  solution d’externalisation du risque, la qualité du portefeuille  clients et de l’organisation comptable & commerciale est primordiale
  3. Utiliser l’affacturage sur le principe d’un découvert bancaire autorisé
  4. Un processus de facturation rigoureux (pour éviter les litiges) est indispensable
  5. Bien définir les écritures comptables avec le factor
  6. Expliquer en interne, y compris aux commerciaux, les impacts en termes de trésorerie et de suivi des clients
  7. Ne pas se laisser « griser » par des disponibilités, une trésorerie, relativement facile à obtenir
  8. Ne pas négliger la charge  administrative liée à la gestion du contrat d’affacturage
  9. Utiliser l’affacturage et les services liés (recouvrement, assurances) selon vos besoins pour maîtriser  vos frais financiers
  10. Utiliser les services d’un courtier pour trouver le contrat adapté à vos besoins

Informations complémentaires : articles, sources d’informations

Consultez d’autres articles sur Manager GO

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans coaching, Finances

10 motifs de se préoccuper du BFR et du Cash flow

  1. Le chiffre d’affaires n’est réalisé que lorsqu’il est payé
  2. C’est 40 % de l’actif des entreprises
  3. Pour éponger une  perte de 1000 €, il faut réaliser  20 000 € de chiffre d’affaires supplémentaires (avec une marge de 5 %)
  4. Une facture impayée c’est une double peine :
    1. un manque de trésorerie immédiat
    2. une diminution du résultat annuel de l’entreprise
  5. Une relation banque bancaire claire et permettant d’agir en amont
  6. Améliorer ses relations avec ses fournisseurs en évitant relance et  et suivi administratif générateur de coût supplémentaire
  7. Une capacité accrue pour régler d’éventuels problèmes de trésorerie avant qu’ils ne se produisent
  8. Etre libre pour concentrer temps et idées sur les produits et le développement commercial
  9. Prendre des décisions en  connaissant les impacts et nécessités de financement
  10. Eliminer le souci du manque d’information financière au quotidien

recouvrement

Promouvoir une culture « cash » dans une entreprise c’est faire savoir quel est le résultat de bon nombre de décisions et c’est indispensable à une performance saine et pérenne de l’entreprise.

Pour cela, la prise en compte des flux de trésorerie dans les objectifs des directions opérationnelles (vente, achat, etc.) ne doit pas se borner à une simple information, mais être parfaitement intégrée aux objectifs des managers.

1 commentaire

Classé dans coaching

BFR, comment optimiser sa trésorerie ?

L’optimisation des flux de trésorerie, au travers des créances clients, des stocks et des dettes fournisseurs n’est pas la résultante d’actions ponctuelles mais d’un travail permanent et d’une volonté des dirigeants d’entreprises.

Quelques articles et liens utiles :

Poster un commentaire

Classé dans coaching

BFR et CASH MANAGEMENT

L’entreprise, au travers de son BFR, possède des leviers puissants de génération de trésorerie. L’optimisation des cycles clients, des stocks, et des achats fournisseurs permet de libérer du cash  à moindre coût.

À toute période de la vie d’une entreprise, création et développement, et encore plus en temps de crise économique, facturer ne suffit plus, il est primordial et indispensable pour l’équilibre financier que le Chiffre d’affaires se transforme en Cash.

Couverture livre "Optimiser sa trésorerie par le crédit client" - Jean-Christophe PIC - Jean-Michel ERAULT - Vuibert Editeur

Le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement, et la trésorerie sont trois paramètres interdépendants qui doivent être suivis de près pour une gestion financière rigoureuse.

BFR  = stock + créances clients –   dettes fournisseurs

Fond de roulement :  fonds propres + endettement à  longs et moyen terme 

Trésorerie nette = FR – BFR

Le fonds de roulement est un indicateur de financement long terme, qui permet de connaître, d’expliquer, comment les actifs de l’entreprise ( Bâtiment matériel, brevets etc.) ont été financés.

Si le fonds de roulement est positif cela signifie que les capitaux de l’entreprise sont suffisants et peuvent également permettre de financer tout ou partie de l’exploitation courante.

Si le fonds de roulement est négatif,  les capitaux de l’entreprise sont insuffisants pour financer les actifs nécessaires à l’activité. Ce sont donc des financements court terme normalement utilisé pour l’exploitation courante qui seront utilisés pour financer les immobilisations

Si le fonds de roulement (FR) est supérieur aux besoins en fonds de roulement (  BFR) , la trésorerie de l’entreprise est positive, ce qui ne dispense pas d’un suivi régulier pour détecter des variations anormales ou une dégradation régulière.

Si la trésorerie est négative, c’est-à-dire que le fonds de roulement ne couvre pas les besoins de l’exploitation quotidienne de l’entreprise, alors ce besoin de trésorerie doit être financé par des dettes bancaires. Par exemple, un découvert bancaire autorisé, un contrat de factoring, etc.

Promouvoir une culture « cash » dans une entreprise est indispensable à une performance saine et pérenne.

Ainsi tous les départements d’une entreprise doivent se sentir concernés par cette sensibilité au cash , par exemple :

–        Service achats fournisseurs : délais de paiements obtenus, la fréquence des commandes et des livraisons, le niveau de stocks, les conditions de remises, les coûts de transport, ainsi que le niveau optimal des stocks

–        Service facturation/administration des ventes : émission rapide des factures, s’assurer de la qualité des factures pour éviter réclamation et litiges

–        Service commercial : être sensibilisé au délai de paiement accordé, utiliser sa relation avec le client en cas de difficulté de paiement

Les indicateurs dédiés pour suivre les impacts des cycles du BFR

sur la trésorerie :

–        DWO Days Working Capital – BFR- besoin en fonds de roulement

–        DIO Days Inventory – niveau des stocks

–        DPO Days Purchase – niveau des dettes fournisseurs

–        DSO – Days Sales Outstanding – niveau des créances clients

La prise en compte des flux de trésorerie dans les objectifs des directions opérationnelles (vente, achat, etc.) ne doit pas se borner à une simple information, mais être parfaitement intégré aux objectifs des managers.

Poster un commentaire

Classé dans coaching, Finances

Financement du BFR et Financement des ventes

La décision d’investissement implique des choix sur le matériel, mais aussi sur son financement qui doit s’adapter aux contraintes de l’entreprise et aux spécificités du matériel et de son utilisation.

credit management

La gestion du risque client doit prendre en compte l’aide apportée aux commerciaux dans la réalisation de leurs ventes :

L’entreprise peut donc, sur certains marchés d’équipement, décider de vendre non pas un produit à un prix donné avec paiement immédiat, mais plutôt de se faire par payer par un loyer mensuel –

Le plus souvent, il s’agit de programme de financement faisant l’objet d’une négociation et d’un partenariat entre le fournisseur et une société de financement (leaseur)

Ce qui vous permet en tant que fournisseur :

– De toucher une clientèle qui n’a pas accès facilement aux financements bancaires

– De faire bénéficier votre clientèle d’un meilleur taux de financement

– D’avoir un avis extérieur sur la solidité, pérennité de votre client

– De bénéficier d’un paiement immédiat de la totalité de la facture par la société de leasing

EX : Renault DIAC, achat de voiture ou ordinateurs

Ce type d’opération apporte une aide appréciable à votre service commercial pour lui permettre :

  1. De conclure plus rapidement une nouvelle vente.
  2. De proposer un contrat de location unique et simple
  3. D’apporter une expertise administrative et financière sur le montage de son plan de financement
  4. D’y associer des services complémentaires inclus dans le loyer

Les conditions requises par les leaseurs pour bénéficier de ce type de financement sont que les biens soient d’un usage durable, des biens identifiables et pouvant être assimilés a un investissement.

Un courtier en crédit bail sur : http://www.financement-entreprise.pro/financement/financement_ventes.html

Poster un commentaire

Classé dans coaching, Finances

Recouvrement : 10 règles pratiques pour se faire payer par ses clients

Le cash et plus globalement la gestion du BFR est un enjeu majeure pour les PME-ETI, vendre c’est bien, se faire payer c’est mieux

Retrouvez sur le site de L’ENTREPRISE les règles fondamentales du recouvrement des créances clients :

Recouvrement : 10 règles pratiques 


 

La balance âgée des créances clients est un outil simple qui vous permet de déterminer les actions et clients prioritaires pour vos relances, cliquez ici

Contentia CRI

Le CRI (Contentia Recovery Index), mesure la capacité de remboursement des ménages, notamment tout ce qui concerne les dépenses de la vie courante, comme la téléphonie, l’assurance, electricté/gaz/eau, le crédit à la consommation

Suivez l’évolution trimestrielle de cet indice sur le site www.leblogdurecouvrement.com 

1 commentaire

Classé dans coaching, Finances

Outil pratique de Calcul du BFR

Un outil de calcul en ligne du BFR sur le site Manager GO 

Sur Manager GO!, de nombreux articles pour les  managers et entrepreneurs, relatifs aux différents domaines du management (finance, marketing, RH, création d’entreprise…).

Un accès aux dernières parutions alimentées par un flux d’informations dans de très nombreux domaines.

Poster un commentaire

Classé dans coaching, Finances