Archives de Tag: ligne de credit

MyCercle, un outil simple d’échange d’informations financières pour les PME et leurs partenaires

MyCercle est une solution d’échanges de données financières sécurisées et organisées entre les entreprises et leurs partenaires (banques, fournisseurs, assurances, clients, etc…)

Cette solution SaaS en ligne simplifie la vie des dirigeants d’entreprise, crée de la confiance et de l’efficacité collective en permettant d’échanger en toute sécurité des présentations d’entreprise actualisées, personnalisées et confidentielles, ainsi que tous les documents administratifs officiels.

images

Au-delà de la présentation contrôlée de votre entreprise auprès de vos partenaires (banque, assurance, factor,  fournisseurs, clients,organisme d’État, etc.), MyCercle  vous permet de connaître à tout instant la notation financière de votre entreprise, c’est également un lieu d’échanges de données financières sécurisées et organisées avec :

  • vos fournisseurs, acheteurs
  • vos clients, entre crédit manager,
  • vos banques
  • vos assureurs, crédit ou autre
  • votre expert-comptable,
  • les organismes de financement (Oseo, BPI etc..)
  • vos conseils, consultants

Chaque interlocuteur dispose instantanément des informations utiles le concernant.

 Exemples d’utilisation pratique :

1 – Vous venez de rencontrez un nouveau partenaire, au lieu de lui transmettre des documents papiers encombrants, invitez le à rejoindre votre communauté MyCercle.

2 – Au lieu de remplir cinq dossiers de financement pour cinq banques un seul  sera nécessaire

Pour plus d’informations allez sur le site de MyCercle

Un livre de Jérôme Cazes, « la révolution des cercles » :

Unknown-1

Publicités

2 Commentaires

Classé dans coaching, Finances

Comment fixer une ligne de crédit client ?

Lorsqu’une commande est acceptée, cela signifie que toutes les opérations d’approvisionnement, de production vont s’enchaîner, et entraîner des charges. C’est un un risque financier à prendre en compte.

La compilation des informations commerciales ajoutée à celle de l’analyse financière et des objectifs de Chiffre d’affaires de votre entreprise, permettent de déduire un niveau de risque acceptable.

Les informations utiles, disponibles sur le bilan ou et/ou sur des enquêtes financières à prendre en compte sont les suivantes :

– L’évolution des capitaux propres

– Le niveau et la progression du chiffre d’affaire, du résultat d’exploitation, du résultat net

– Le montant de la trésorerie, des valeurs mobilières de placement (Sicav, livret d’épargne  etc…)

– La présence des concours bancaires (Autorisation d’un découvert ?)

– L’encours client existant et la provision pour créances douteuses (pour détecter d’éventuelles difficultés à venir des créanciers de votre client)

– Le montant de l’encours fournisseurs (c’est dans ce poste que vos factures seront comptabilisées). Pensez à mesurer la proportion de votre chiffre d’affaires par rapport au volume d’achat global de votre client (Attention à une dépendance trop forte de votre client envers vous !!)

– La réputation des dirigeants

– Les habitudes de paiement, score, cotations

– L’inscription de privilèges Urssaf, Trésor

– L’avis de l’assurance crédit, du factor

– Les conditions de règlement indiquées dans les Conditions générales de ventes

– L’objectif commercial – CA mensuel

– Eventuellement : Type de garantie – Caution, Lettre de crédit, Effets etc….

Toutes ces informations peuvent être obtenues, parfois gratuitement, sur :

www.infogreffe.fr

www.société.com

www.score3.fr

Un exemple de calcul de limite crédit :

– Délai de règlement : 60 jours nets

– CA moyen mensuel prévu : 100 K€

–  Limite de crédit calculé : 100 K€/ 30 (1mois) x 60 ( jours) =>  200 K€

En cas de dépassement de la limite de crédit initialement accordée, Il faut déterminer en premier lieu pourquoi l’encours maximum autorisé est dépassé, s’agit-il ?

– D’une augmentation du volume d’activité récurrente

– D’une commande ponctuelle plus importante que celles habituellement passées

– Des factures impayées, des retards de paiements

– Des litiges non résolus

Plusieurs solutions sont alors possibles :

1 – Accepter un dépassement temporaire

–          Car une échéance va bientôt être payée et diminuera l’encours

–          Après contact avec le client, il va envoyer un règlement partiel pour diminuer l’encours –

2 – Réviser l’encours maximum accordé :

–          Si le client est systématiquement en dépassement en raison d’ un volume d’activité plus important que prévu, alors que les paiements sont reçus correctement.

–          A la demande argumentée et justifiée du commercial

3 – Refuser de dépasser l’encours maximum déjà accordé, et alors :

–          Négocier un paiement anticipé significatif sur des factures existantes

–          Demander un acompte pour la nouvelle commande

–          Décaler la livraison pour attendre le paiement des échéances en cours

Dans tous les cas, accorder une limite crédit à un client revient à lui accorder un credit court terme, cet accord doit être révisable à tout moment, en tenant compte de l’évolution des relations commerciales et financières entre clients et fournisseurs.

2 Commentaires

Classé dans Finances, livre